Mastermind vs Codev

De Napoleon Hill à Adrien Payette et Claude Champagne ; du Mastermind au groupe de Codéveloppement professionnel

Qu’est-ce qu’un groupe Mastermind?

Les groupes Mastermind son évoqués par Napoleon Hill dans son livre célèbre (voir illustration et lien (5))

Pour un site allemand  (1)

il s’agit d’une association de personnes qui viennent de différentes entreprises et industries, mais qui ont une préoccupation, un intérêt ou un problème commun. Le groupe est donc fondamentalement hétérogène, mais comporte également des composantes homogènes. Celles-ci sont importantes pour définir clairement le contenu des réunions de groupe – les réunions dites de « mastermind ».

En conséquence, l’objectif des groupes de réflexion est d’échanger des idées sur des sujets très spécifiques et de se soutenir mutuellement ».

Qu’est-ce qu’un groupe de codéveloppement professionnel? (ou Codev)

Pour l’Association Québécoise du Codéveloppement professionnel (AQCP) (2)

Un groupe de codéveloppement professionnel est un espace collaboratif d’apprentissage constitué de six à huit personnes, d’origine disciplinaire variée ou non, qui proviennent de la même organisation ou de divers milieux, et qui s’entraident selon des valeurs, des principes et une méthodologie spécifiques pour améliorer, voire renouveler, leurs pratiques individuelles et collectives

Pour Adrien Payette (et Claude Champagne) (3)

« Le groupe de codéveloppement professionnel est une approche de formation pour des personnes qui croient pouvoir apprendre les unes des autres afin d’améliorer, de consolider leur pratique. La réflexion effectuée, individuellement groupe, est favorisée par un exercice structuré de consultation qui porte sur des problématiques vécues actuellement par les participants. L’un après l’autre, les participants prennent le rôle de client pour exposer l’aspect de leur pratique qu’ils veulent améliorer, pendant que les autres agissent comme consultants pour aider ce client à enrichir sa compréhension (penser et ressentir) et sa capacité d’action (agir). Cette démarche de consultation peut être complétée par des activités qui visent à satisfaire d’autres besoins s d’apprentissage des participants, par exemple des échanges d’information de diverses sortes. »

Les différences principales entre un groupe  Mastermind et un Groupe de Codéveloppement professionnel (Codev)

Si les objectifs et les valeurs sont pratiquement identiques (l’entraide, l’engagement, le respect, la confidentialité, la bienveillance, …) il y a des différences notables :

  1. Le séquencement des phases d’une réunion – Trois Phases (A, B, C) dans le cas du Mastermind et en 6 étapes dans un Codev
  2. Dans une réunion d’un groupe Mastermind, au cours d’une même séance le temps de parole de chaque participant est identique – un rôle explicite est distribué, celui de TIMER . Dans une réunion d’un Groupe de Codéveloppement le temps de parole n’est pas distribué de manière identique. Le Client du jour (un client nouveau à chaque réunion) aura la part du Lion. Pratiquement toute la séance étant consacrée au traitement de sa problématique (problème, préoccupation ou projet)
  3. Si le Codev est bien connu au Québec, en France et plus généralement dans le monde Francophone, depuis la parution du livre d’Adrien Payette et Claude Champagne (4), le monde anglo-saxon et germanique connait beaucoup mieux les Groupes Mastermind. Ceux-ci existent depuis beaucoup plus longtemps, depuis la parution du livre célèbre de Napoleon Hill Think and Grow Rich (paru en 1937) (5)

 

Sources

(1) Arbeits-abc.de

(2) AQCP

(3) Le codéveloppement : une approche graduée Adrien Payette

(4) Adrien Payette et Claude Champagne Le Groupe de Codéveloppement professionnel Presses de l’Université du Québec 1997 (sur Amazon)

 

(5) Napoleon Hill THINK and Grow Rich

Related Posts

Leave a Comment!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *